fbpx
Home / Maladies auto-immunes / Qu’est-ce que le syndrome de Guillain-Barré ?
syndrome de Guillain-barré

Qu’est-ce que le syndrome de Guillain-Barré ?

Le syndrome de Guillain-Barré est un trouble dans lequel le système immunitaire attaque une partie du système nerveux périphérique. Les premiers symptômes de cette maladie comprennent divers degrés de faiblesse ou de sensations de picotement dans les jambes. Dans de nombreux cas, la faiblesse et les sensations anormales se propagent aux bras et au torse.

Ces symptômes peuvent augmenter en intensité jusqu’à ce que les muscles ne puissent plus être utilisés du tout et que le patient soit presque complètement paralysé. Dans ces cas, le trouble met la vie en danger. Il peut nuire à la respiration et parfois à la tension artérielle et à la fréquence cardiaque et est considéré comme une urgence médicale.

Quelles sont les causes du syndrome de Guillain-Barré ?

Personne ne sait encore pourquoi le syndrome de Guillain-Barré frappe certaines personnes et pas d’autres. Personne ne sait non plus exactement ce qui déclenche la maladie.

Ce que les scientifiques savent, c’est que le système immunitaire attaque le corps lui-même, ce qu’on appelle une maladie auto-immune. Généralement, les cellules du système immunitaire n’attaquent que les matières étrangères et les organismes envahisseurs. Dans le syndrome de Guillain-Barré, cependant, le système immunitaire commence à détruire la gaine de myéline qui entoure les axones de nombreux nerfs périphériques, ou même les axones eux-mêmes. La gaine de myéline entourant l’axone accélère la transmission des signaux nerveux et permet la transmission des signaux sur de longues distances.

Dans les maladies où la gaine de myéline des nerfs périphériques est endommagée ou affectée, les nerfs ne peuvent pas transmettre efficacement les signaux. C’est pourquoi les muscles commencent à perdre leur capacité à répondre aux commandes du cerveau, commandes qui doivent être transportées par le réseau nerveux. Le cerveau reçoit également moins de signaux sensoriels du reste du corps. Cela entraîne une incapacité à ressentir les textures, la chaleur, la douleur et autres sensations.

Comment traite-t-on le syndrome de Guillain-Barré ?

Il n’existe aucun remède connu contre le syndrome de Guillain-Barré. Cependant, il existe des traitements qui réduisent la gravité de la maladie et accélèrent le rétablissement. Il existe également un certain nombre de moyens de traiter les complications de la maladie.

Habituellement, la plasmaphérèse et l’immunoglobulothérapie à forte dose sont les remèdes utilisés. Les deux sont également efficaces, mais l’immunoglobuline est plus facile à administrer. La plasmaphérèse est une méthode par laquelle le sang est prélevé du corps et traité de sorte que les globules blancs et rouges soient séparés du plasma ou de la partie liquide du sang. Les cellules sanguines sont ensuite renvoyées au patient sans le plasma, que l’organisme remplace rapidement. Les scientifiques ne savent pas encore exactement pourquoi la plasmaphérèse fonctionne. Mais cette technique semble réduire la gravité et la durée de l’épisode de Guillain-Barré. Cela peut s’expliquer par le fait que la portion plasmatique du sang contient des éléments du système immunitaire et peut être toxique pour la myéline.

L’immunoglobulinothérapie à forte dose

En immunoglobulinothérapie à forte dose, les médecins administrent des injections intraveineuses de protéines que le système immunitaire utilise naturellement en petites quantités pour attaquer les organismes envahisseurs. Les chercheurs ont découvert que l’administration de fortes doses de ces immunoglobulines peut réduire l’attaque immunitaire du système nerveux. Les chercheurs ne savent pas pourquoi ni comment cela fonctionne, bien que plusieurs hypothèses aient été proposées.

Hormones stéroïdes

L’utilisation d’hormones stéroïdes a également été essayée comme moyen de réduire la gravité de Guillain-Barré. Pourtant, des études cliniques contrôlées ont montré que ce traitement est inefficace. Il peut même avoir un effet néfaste sur la maladie.

La partie la plus critique du traitement de ce syndrome est de maintenir le corps du patient en état de fonctionnement pendant la récupération du système nerveux. Cela peut parfois nécessiter de placer le patient sur un respirateur ou d’autres appareils qui aident au fonctionnement du corps.

La nécessité de ces machines complexes est l’une des raisons pour lesquelles les patients atteints du syndrome de Guillain-Barre sont généralement traités dans les hôpitaux, souvent à l’unité de soins intensifs. À l’hôpital, les médecins peuvent également essayer de détecter et de traiter de nombreux problèmes qui peuvent survenir chez tout patient paralysé.

Quelles sont les perspectives à long terme pour les personnes atteintes du syndrome de Guillain-Barré ?

Le syndrome de Guillain-Barré peut être une maladie dévastatrice en raison de sa rapidité et de son apparition inattendue. De plus, la récupération n’est pas nécessairement rapide.  Les patients atteignent habituellement le point de paralysie le plus important des jours ou des semaines après l’apparition des premiers symptômes.

syndrome de Guillain-Barré

Les symptômes se stabilisent ensuite à ce niveau pendant des jours, des semaines ou parfois des mois. La période de rétablissement peut être aussi courte que quelques semaines ou aussi longue que quelques années. Environ 30 % des personnes atteintes de Guillain-Barré souffrent encore de faiblesse résiduelle après 3 ans de maladie. Environ 3% peuvent ressentir une rechute de faiblesse musculaire ou des sensations de picotement après la crise initiale.

Les patients qui développent le syndrome de Guillain-Barré sont confrontés non seulement à des difficultés physiques, mais aussi à des règles douloureuses sur le plan émotionnel. Il est souvent extrêmement difficile pour les patients de s’adapter à une paralysie soudaine. Les patients ont parfois besoin de conseils pour les aider à s’adapter aux limites de cette condition.

Quelles sont les recherches en cours ?

Les scientifiques se concentrent sur la recherche de nouveaux traitements et sur le perfectionnement des traitements existants. Les scientifiques examinent également le fonctionnement du système immunitaire pour déterminer quelles cellules sont responsables du déclenchement.

Le fait que tant de cas de Guillain-Barré commencent après une infection virale indique que certaines caractéristiques de ces virus peuvent activer de façon inappropriée le système immunitaire. Les chercheurs examinent ces caractéristiques. Les neurologues et les immunologistes travaillent tous en collaboration pour apprendre comment prévenir et traiter ce trouble.

Sources

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/guillain-barr%C3%A9-syndrome

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=syndrome-Guillain-Barre

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published.