fbpx
Home / Arthrose / Mieux comprendre l’arthrose
arthrose
Comprendre l'arthrose

Mieux comprendre l’arthrose

Parfois appelée maladie dégénérative des articulations ou arthrite dégénérative, l’arthrose est la maladie chronique des articulations la plus répandue. Elle touche désormais environ 27 millions de Français. L’arthrose peut toucher n’importe quelle articulation. Mais elle survient le plus souvent aux genoux, aux hanches, au bas du dos et au cou, aux petites articulations des doigts et à la base du pouce et du gros orteil. Afin de mieux connaître la maladie et les méthodes de traitement, lisez la suite !

Zoom sur l’arthrose

Dans les articulations normales, un matériau caoutchouteux appelé cartilage recouvre l’extrémité de chaque os. Le cartilage fournit une surface lisse et glissante pour le mouvement des articulations et agit comme un coussin entre les os. Dans l’arthrose, le cartilage se décompose, provoquant des douleurs, un gonflement et des problèmes de mouvement de l’articulation. À mesure que l’arthrose s’aggrave avec le temps, les os peuvent se décomposer et développer des excroissances appelées épines.

Des morceaux d’os ou de cartilage peuvent s’écailler et flotter dans l’articulation. Un processus inflammatoire se produit dans le corps et des cytokines (protéines) et des enzymes se développent. Ce qui endommage davantage le cartilage. Aux derniers stades de l’arthrose, le cartilage s’use et les os se frottent contre les os, entraînant des lésions articulaires et davantage de douleur.

Qui peut être concerné ?

Bien que l’arthrose survienne chez les personnes de tous âges, elle est plus fréquente chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Parmi les facteurs de risque communs, on compte l’âge, l’obésité, des lésions articulaires antérieures, une utilisation excessive de l’articulation, des muscles faibles de la cuisse et des gènes.

  • Un adulte sur deux développera des symptômes d’arthrose du genou au cours de sa vie.
  • Un adulte sur quatre développera des symptômes d’arthrose à l’âge de 85 ans.
  • Une personne sur 12 âgée de 60 ans ou plus est atteinte d’arthrose.

Symptômes de l’arthrose

arthrose symptômesLes symptômes de l’arthrose varient en fonction des articulations touchées et de leur gravité. Cependant, les signes les plus courants sont la douleur et la raideur, particulièrement le matin ou après le repos. Les articulations touchées peuvent devenir enflées, surtout après une activité prolongée. Ces symptômes ont tendance à s’accumuler avec le temps au lieu de se manifester soudainement. Certains des symptômes communs comprennent :

  • Articulations douloureuses ou raides – en particulier les hanches, les genoux et le bas du dos – après une inactivité ou une utilisation excessive.
  • Amplitude de mouvement ou raideur limitée qui disparaît après le mouvement
  • Cliquetis ou craquement lorsqu’un joint se plie
  • Léger gonflement autour d’un joint
  • Douleur qui s’aggrave après une activité ou en fin de journée

Comment l’arthrose peut-elle affecter la santé globale ?

La douleur, la mobilité réduite, les effets secondaires des médicaments et d’autres facteurs associés à l’arthrose peuvent entraîner des effets néfastes sur la santé.

Diabète et maladie cardiaque

La douleur au genou ou à la hanche peut mener à un style de vie sédentaire qui favorise la prise de poids et l’obésité. L’excès de poids ou l’obésité peut entraîner le développement du diabète, des maladies cardiaques et de l’hypertension.

Des chutes

Les personnes souffrant d’arthrose subissent jusqu’à 30% plus de chutes et ont un risque de fracture 20% plus élevé que celles sans arthrose. Elles ont des facteurs de risque tels qu’une fonction altérée, une faiblesse musculaire et un équilibre insuffisant qui les rendent plus susceptibles de chuter. Les effets secondaires des médicaments utilisés pour soulager la douleur peuvent également contribuer aux chutes. Les analgésiques narcotiques peuvent provoquer des vertiges et des déséquilibres.

Les causes

On croyait depuis longtemps que l’arthrose était causée par « l’usure » des articulations. Toutefois, au fil du temps, les scientifiques le considèrent désormais comme une maladie articulaire. Voici quelques-uns des facteurs qui contribuent au développement de l’arthrose :

Gènes

Divers traits génétiques peuvent rendre une personne plus susceptible de développer une arthrose. Il est possible que le sujet présente un défaut rare dans la production de collagène par le corps, la protéine qui constitue le cartilage. Cette anomalie peut entraîner l’apparition de l’arthrose dès l’âge de 20 ans.

D’autres caractéristiques héréditaires peuvent entraîner de légers défauts d’assemblage des os, de sorte que le cartilage s’use plus rapidement que d’habitude. Les chercheurs ont découvert qu’un gène appelé FAAH, précédemment associé à une sensibilité accrue à la douleur, est plus élevé chez les personnes atteintes d’arthrose du genou que chez les personnes non atteintes.

Surpoids

Le surpoids exerce une pression supplémentaire sur les hanches et les genoux. De nombreuses années de port de kilos superflus peuvent entraîner une dégradation plus rapide du cartilage qui amortit les articulations. La recherche a montré qu’il existe un lien entre le surpoids et le risque accru d’arthrose aux mains. Ces études suggèrent qu’un excès de tissu adipeux produit des substances chimiques inflammatoires (cytokines) pouvant endommager les articulations.

Autres facteurs de risque

Plusieurs autres facteurs peuvent contribuer à l’arthrose. Ces facteurs incluent des désordres osseux et articulaires comme la polyarthrite rhumatoïde, les désordres métaboliques tels que l’hémochromatose, qui entraîne une absorption excessive de fer par l’organisme. Ou encore l’acromégalie, qui induit une production excessive d’hormone de croissance.

Traitements de l’arthrose

Il s’agit d’une maladie chronique (à long terme). Il n’y a pas de remède, mais des traitements sont disponibles pour gérer les symptômes. La gestion à long terme de la maladie inclura plusieurs facteurs :

  • Prise en charge des symptômes tels que douleur, raideur et gonflement
  • Améliorer la mobilité et la flexibilité des articulations
  • Maintenir un poids santé
  • Faire assez d’exercice

Sources

https://www.arthrolink.com/fr/maladie/comprendre/les-mecanismes-de-l-arthrose

https://www.dooloo.fr/comprendre-ma-douleur/pathologies/54-arthrose

 

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *