fbpx
Home / Hypertension / Traiter l’hypertension avec la phytothérapie
l'hypertension

Traiter l’hypertension avec la phytothérapie

L’hypertension artérielle est une affection qui se caractérise par une pression artérielle élevée dans les artères de la circulation systémique. Cela implique une augmentation du travail cardiaque. En phytothérapie, pour traiter l’hypertension, on utilise des plantes médicinales et minérales. Ces dernières sont capables d’abaisser la tension artérielle, éclaircir le sang et renforcer les parois des veines. Lisez la suite pour en savoir plus.

L’hypertension artérielle : c’est quoi ?

L’hypertension artérielle se définit comme un état constant et non occasionnel dans lequel la pression artérielle dans les artères est élevée par rapport aux normes physiologiques considérées comme normales. Une personne est hypertensive lorsque la pression artérielle minimale dépasse constamment la valeur de 90 mmHg. Le maximum dépasse la valeur de 140 mmHg.

La pression peut subir des changements transitoires associés à de nombreux facteurs. Parmi lesquels on cite : l’heure, l’activité physique et l’état émotionnel. Enfin, la pression est influencée par d’autres facteurs parmi lesquels un rôle particulier est couvert par l’âge.

Plantes médicinales en cas d’hypertension

Aubépine

Les feuilles et les fleurs de l’aubépine possèdent une action hypotensive en raison de la réduction de la résistance vasculaire périphérique. Elle a également un effet sédatif et antiarythmique. Elle contient des flavonoïdes qui agissent comme spasmolytique et anxiolytiques naturels. Cette action sédative et relaxante est particulièrement utile chez les patients très nerveux ou qui souffrent d’anxiété et d’insomnie.

De plus, grâce à la présence de proantocianidols, la plante dispose des propriétés cardioprotectrices, capables d’induire une dilatation des artères coronaires qui acheminent le sang vers le cœur. Cette plante améliore ainsi l’approvisionnement en sang. Ce qui entraîne une réduction de la pression artérielle.

En outre, l’aubépine favorise le renforcement des mouvements cardiaques empêchant les altérations du système cardiovasculaire.

Olivier

Ses feuilles exercent une action hypotensive due à la dilatation des vaisseaux de la circulation périphérique et diurétique. C’est utile pour favoriser l’élimination des déchets métaboliques et des excès de sels minéraux afin de traiter l’hypertension.

Son apport permet de réduire simultanément les pressions minimales et maximales. L’utilisation de l’olive est utile à la fois pour l’hypertension artérielle essentielle et pour celle d’origine rénale et ménopausique. Il ne faut pas oublier que ce traitement entraîne souvent une réduction de la glycémie et du cholestérol, sans effets toxiques ni contre-indications.

Ail

Plusieurs études cliniques démontrent son action positive dans la prévention du risque cardiovasculaire. Cette plante régule la pression artérielle, prévient la thrombose et la formation de plaques athérosclérotiques. L’activité hypotensive est liée à la capacité de provoquer une vasodilatation, en particulier dans les petits vaisseaux sanguins. L’allicine et d’autres substances présentes se sont révélés efficaces pour réduire l’agrégation des plaquettes à savoir la capacité des plaquettes à agglutiner et former des caillots.

Cette propriété est cruciale, car la réduction de l’agrégation plaquettaire réduit le risque d’apparition de phénomènes thrombotiques dans les vaisseaux sanguins. Ce qui peut avoir des conséquences très graves et causer des maladies cardiovasculaires.

Le gui

Le gui est une des plantes plus efficaces contre l’hypertension, également utilisé comme régulateur du système cardiocirculatoire. Les principes actifs contenus dans la plante stimulent le système parasympathique. Ils diminuent la résistance périphérique des vaisseaux, provoquant une vasodilatation. En raison de ces propriétés, il est considéré comme adjuvant en cas d’athérosclérose et d’angine de poitrine. C’est aussi bénéfique dans le cas de la goutte, car elle augmente la diurèse et favorise l’excrétion de l’urée.

Gingko

Les flavones permettent à cette plante de réduire les spasmes artériolaires, d’améliorer l’échange d’oxygène et de glucose avec les tissus. Grâce aussi à son action antioxydante, le ginkgo est utile pour lutter contre l’hypertension artérielle et les rétinopathies. Elle peut, en outre, être avantageuse pour prévenir le tabagisme et la thrombose veineuse.

Les bourgeons

Olea europaea

En plus de sa capacité à abaisser de manière significative la pression artérielle,  cette plante possède des propriétés antiscléreuses sur les vaisseaux sanguins. Elles sont capables de renforcer et de maintenir des parois veineuses élastiques.

Elle possède des propriétés hypocholestérolémiantes utiles pour garder les artères et les veines propres. Cela permet d’éviter donc les risques de problèmes cardiovasculaires. Vous pouvez l’utiliser en cas d’ hypertension artérielle , de triglycérides et de cholestérol dans le sang.

Crataegus oxyacantha

image Crataegus oxyacantha

Le dérivé du bourgeon d’aubépine contribue au contrôle de la pression artérielle grâce au drainage cardiovasculaire. Il est donc indiqué dans le traitement de l’hypertension lorsqu’il est accompagné d’altérations du rythme cardiaque : arythmies, palpitations, tachycardie. Cette préparation phytothérapique a une activité cardioprotectrice, car elle induit une dilatation des artères coronaires, qui acheminent le sang vers le cœur. Ce qui améliore ainsi le flux sanguin avec pour conséquence une réduction de la pression.

L’utilisation de Crategus Oxyacanta, en général, est indiquée pour toutes les insuffisances et les désordres cardiaques, car elle régule le rythme et la vitesse du battement. 

Minéraux pour traiter l’hypertension

Le potassium : un excès de sodium, le sel utilisé dans la cuisine, dans le régime alimentaire peut conduire à une tendance à la rétention de sodium, qui est associée à une augmentation de la pression artérielle. Ce qui peut progresser à l’hypertension chronique et créer de grands risques pour la santé.

Son apport est efficace pour abaisser et traiter l’hypertension, grâce à la capacité du potassium à augmenter l’excrétion de sodium et à son effet vasoactif sur les vaisseaux sanguins. Parmi les premiers symptômes de carence en potassium dans l’organisme, on retrouve :

  • Faiblesse physique générale,
  • Dysfonctionnement du système neuromusculaire,
  • Fragilité osseuse,
  • Hypertension
  • Stérilité

Sources et références

https://www.santemagazine.fr/medecines-alternatives/approches-naturelles/hypertension-4-solutions-naturelles-pour-equilibrer-sa-tension-173992

https://eurekasante.vidal.fr/maladies/coeur-circulation-veines/hypertension-arterielle.html?pb=phytotherapie-plantes

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *