fbpx
Home / Maladies auto-immunes / Maladie de Crohn : qu’est-ce que c’est ?
maladie de crohn
Qu'est ce qu'une maladie de Crohn?

Maladie de Crohn : qu’est-ce que c’est ?

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire qui affecte l’intestin. Elle dure toute la vie. Cette pathologie peut déclencher une inflammation dans n’importe quelle partie de votre système digestif. Par conséquent, vous pouvez souffrir des douleurs abdominales, d’une diarrhée persistante et des ulcères. Vous pouvez ainsi vous sentir plus fatigué que d’habitude et perdre du poids.

Panorama sur la maladie de Crohn

La maladie de Crohn peut se propager dans les familles. Cela commence le plus souvent chez les individus âgés de 15 à 30 ans. Pourtant, elle peut aussi se développer lorsque vous avez entre 50 et 60 ans. Les hommes, les femmes et les enfants peuvent être également concernés.

La maladie de Crohn peut toucher n’importe quelle partie de votre système digestif – de votre bouche à votre anus. Elle entraîne le plus souvent une inflammation dans la dernière partie de l’intestin grêle, du gros intestin et du rectum. Les zones enflammées sont généralement séparées par des parties intestinales non affectées.

Elle ne peut être guérie, mais avec un traitement, vos symptômes pourraient s’atténuer. Si vos symptômes réapparaissent après un certain temps, on parle alors de rechute. Certains individus ont une maladie de Crohn légère avec des signes occasionnels. Mais d’autres peuvent avoir de très mauvais symptômes, affectant tous les aspects de leur vie.

Quels sont les symptômes ?

maladie de crohn symptômesLes symptômes de cette maladie inflammatoire peuvent évoluer avec le temps et s’aggraver. Certaines personnes ne présentent pas de symptômes digestifs spécifiques ou de problèmes digestifs. Voici les principaux symptômes de ce trouble :

  • Diarrhée qui ne s’améliore pas contenant parfois du sang ou du mucus
  • Douleur dans le ventre, ce qui peut être très grave
  • Se sentir extrêmement fatigué
  • Perdre du poids sans raison connue
  • Une température élevée (fièvre)
  • Nausée et vomissements

La maladie de Crohn peut également toucher d’autres parties de votre corps. Vous pouvez avoir :

  • Ulcères de la bouche
  • Yeux rouges et douloureux
  • Une éruption cutanée
  • Une douleur et gonflement des articulations

Si vous présentez l’un des symptômes ci-dessus, consultez votre médecin.

Les causes de la maladie de Crohn

Les médecins ne savent pas pourquoi certains individus contractent cette affection et d’autres non. Mais on pense que plusieurs facteurs peuvent déclencher la maladie chez les personnes sensibles.

Vous êtes plus susceptible d’avoir la maladie de Crohn si elle se transmet dans votre famille. Une personne sur cinq atteinte de cette affection a un parent proche atteint de la maladie. Si vous avez hérité des gènes de cette pathologie, vous pouvez être plus susceptible de la contracter.

Votre système immunitaire peut réagir anormalement à certaines bactéries ou à certains virus de votre intestin, provoquant ainsi une inflammation. Certaines personnes développent la maladie après avoir eu une gastro-entérite. La maladie de Crohn a été liée à des changements de type et de nombre de bactéries qui vivent naturellement dans votre système digestif.

Si vous fumez, vous risquez d’avoir cette affection. Vous pouvez ainsi être plus susceptible de contracter la maladie si vous prenez régulièrement des anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’ibuprofène.

Comment traiter la maladie de Crohn ?

Vous pouvez utiliser différents soins pour atténuer vos symptômes et les empêcher de revenir. En effet, il faut rappeler qu’elle est incurable et dure toute la vie.

Le bon traitement dépendra de vos symptômes et de leur gravité. Si votre maladie est bénigne, il vous suffira peut-être de prendre des médicaments lorsque vos symptômes apparaissent. Vous n’avez peut-être même pas besoin de médicaments. Sinon, vous devrez prendre d’autres médicaments chaque jour pour éviter une autre poussée. Dans le cas plus grave, vous devrez peut-être vous faire soigner à l’hôpital.

Régime alimentaire

Si vous souffrez de cette affection, il importe d’avoir une alimentation saine et équilibrée. Cela vous permet de vous procurer tous les nutriments dont vous avez besoin. Les médecins et les diététistes ne recommandent pas de régime spécifique, car tout le monde est différent et il n’y a pas d’aliments particuliers à éviter. Pourtant, vous remarquerez peut-être que certains aliments tels que ceux riches en fibres peuvent aggraver vos symptômes.

Vous pouvez tenir un journal alimentaire pour voir si quelque chose en particulier déclenche vos symptômes. Certains individus ressentent de la douleur quand ils mangent des haricots tendres, de la moelle d’agrumes, du chardon et des noix. Vous remarquerez probablement que les produits laitiers ou les aliments épicés accentuent votre affection.

Certaines personnes atteintes de la maladie n’absorbent pas correctement les graisses et doivent suivre un régime alimentaire faible en gras.

Les médicaments

On vous recommande de continuer à prendre les médicaments qui vous ont été prescrits afin de contrôler vos symptômes.

Si votre médecin vous prescrit les corticostéroïdes, cela a pour objectif de soulager l’inflammation. Toutefois, sachez qu’ils peuvent engendrer des effets secondaires tels que le diabète, les infections, l’hypertension et l’ostéoporose. À noter que le budésonide a moins d’effets secondaires que les corticostéroïdes.

Un immunosuppresseur pourrait vous être prescrit. Ce type de médicament amortit votre système immunitaire pour réduire l’inflammation. Mais il peut vous rendre plus susceptible de contracter des infections.

Votre médecin vous proposera peut-être des antibiotiques, tels que le métronidazole ou la ciprofloxacine, si la zone autour de votre anus est affectée. Les antibiotiques peuvent vous aider à réduire vos risques d’infection et à traiter les infections si elles se produisent.

L’intervention chirurgicale

La chirurgie ne peut pas guérir la maladie de Crohn. Mais votre médecin peut vous suggérer de subir une opération si vous avez essayé plusieurs médicaments et que ceux-ci n’ont pas fonctionné.

Vous pouvez avoir une opération pour enlever une partie de votre intestin qui est grièvement enflammée. Vous pouvez également subir une intervention chirurgicale pour élargir les zones où votre intestin s’est rétréci. Une opération chirurgicale peut-être aussi établie si vous avez des complications telles qu’un abcès ou une fistule.

Si vous subissez une intervention chirurgicale ou si vous avez un rétrécissement de l’intestin, vous devrez peut-être suivre un régime alimentaire spécial ou éviter certains aliments. Votre médecin en discutera avec vous.

Sources

http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/maladie-crohn/quest-ce-que-cest

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/intestin/16007-maladie-de-crohn.htm

 

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *