fbpx
Home / Alzheimer / Maladie d’Alzheimer: le diabète de type 3 ?
alzheimer et le diabète de type 3

Maladie d’Alzheimer: le diabète de type 3 ?

Vous avez entendu parler du diabète de type 1 et du diabète de type 2. Mais avez-vous déjà entendu parler du diabète de type 3 ? La maladie d’Alzheimer, un type de démence progressive est fortement liée au diabète. Ce qui a conduit les chercheurs à la surnommer “diabète de type 3”. En fait, selon l’American Diabetes Association, le fait d’avoir le diabète ou le prédiabète est le deuxième facteur de risque dans le développement de cette forme de démence.  La grande majorité des études ont conclu que ce lien entre le diabète et la maladie d’Alzheimer est spécifique au diabète de type 2.

Alzheimer et diabète

Les statistiques sont stupéfiantes. Des études montrent qu’environ la moitié de la population atteinte de diabète de type 2 développera la maladie d’Alzheimer. Et que le diabète peut augmenter de 65 % le risque de développer la maladie d’Alzheimer chez une personne. Avec un lien aussi fort, les recherches récentes se sont concentrées sur l’explication du lien entre les deux maladies.

Le diabète de type 2 se développe lorsque l’insuline devient moins sensible au glucose et moins efficace pour éliminer le glucose de la circulation sanguine. Ce qui l’amène à s’accumuler plutôt que d’être emmenée dans les cellules pour être utilisée comme énergie.

Dans le diabète de type 1, les cellules qui produisent l’insuline, appelées cellules bêta. Ces dernières sont attaquées par le système immunitaire de l’organisme.  Cela provoque à nouveau une accumulation de glucose à des niveaux élevés dans le sang.

Dans la maladie d’Alzheimer, il semble qu’un problème similaire de résistance à l’insuline se produise. Mais au lieu de causer des problèmes dans l’organisme dans son ensemble, les effets sont localisés dans le cerveau.

Diabète de type 3

Les chercheurs ont trouvé des preuves intéressantes à cela lorsqu’ils ont étudié le cerveau des gens après leur mort. Ils affirment que le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer qui n’étaient pas atteintes de diabète de type 1 ou de type 2 présentait bon nombre des mêmes anomalies que les personnes atteintes de diabète, y compris des taux réduits d’insuline dans le cerveau. Cela a amené les chercheurs à conclure que la maladie d’Alzheimer est peut-être un type de diabète spécifique du cerveau qu’ils appellent ” diabète de type 3 “.

Dans le diabète, si la glycémie d’une personne devient trop élevée ou trop basse, l’organisme envoie des signes très évidents du problème : changements de comportement, confusion, crises, etc. Cependant, dans la maladie d’Alzheimer, la fonction et la structure du cerveau diminuent graduellement avec le temps.

Pourquoi les chercheurs appellent la maladie d’Alzheimer le diabète de type 3 ?

Les chercheurs constataient que la détérioration de la capacité du cerveau à utiliser et à métaboliser le glucose était une constatation commune à l’Alzheimer. Ils ont comparé ce déclin aux capacités cognitives. Ils ont noté que le déclin du traitement du glucose coïncidait avec, ou même précédait, le déclin cognitif des troubles de la mémoire, des difficultés à trouver les mots, des changements de comportement, et plus encore.

De plus, les scientifiques ont déterminé qu’à mesure que le fonctionnement de l’insuline dans le cerveau se détériore, non seulement les capacités cognitives du cerveau diminuent, mais la taille et la structure du cerveau se détériorent également. Ce qui se produit normalement lorsque la maladie d’Alzheimer évolue.

Le diabète de type 2 cause-t-il la maladie d’Alzheimer ?

Des études récentes suggèrent que le diabète n’en est probablement pas la seule cause.

Les scientifiques découvrent que les complications du diabète peuvent affecter la santé du cerveau de diverses façons :

  • En augmentant le risque de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux, qui peuvent endommager les vaisseaux sanguins. Et les vaisseaux sanguins endommagés ou rétrécis peuvent contribuer à réduire le flux sanguin vers le cerveau, entraînant la démence.
  • En conduisant à un excès d’insuline, qui peut modifier la quantité ou le statut des autres neurochimiques atteignant le cerveau. Ce déséquilibre peut conduire à la maladie d’Alzheimer.
  • En provoquant une élévation de la glycémie, qui entraîne une inflammation, laquelle peut endommager les cellules du cerveau et déclencher la maladie d’Alzheimer.

Comprendre les causes et les facteurs de risque

Depuis des décennies, les chercheurs tentent de déterminer la cause spécifique de la maladie d’Alzheimer. Bien qu’ils puissent maintenant le diagnostiquer de façon concluante au moyen d’une autopsie du cerveau, ils n’ont pas été en mesure de déterminer avec certitude ce qui déclenche les changements dans le cerveau observés avec cette maladie.

Les scientifiques ont toutefois trouvé plusieurs moyens de réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Il s’agit notamment d’une alimentation saine, l’activité physique et la stimulation mentale.

Médicaments contre le diabète et traitement de la maladie d’Alzheimer

Étonnamment, il a été démontré que les médicaments contre le diabète aident à traiter la maladie d’Alzheimer. Plusieurs études de recherche ont commencé à examiner cette possibilité et indiquent que c’est possible. Dans des études animales et humaines, les médicaments améliorant la sensibilité à l’insuline ont protégé contre les anomalies structurelles. Ces anomalies se développent dans la maladie d’Alzheimer. Ils ont amélioré la capacité du cerveau à métaboliser le glucose, et ont même démontré une amélioration du fonctionnement cognitif du cerveau dans certains cas.

Le point sur la recherche : Les médicaments contre le diabète réduisent le risque de démence

Le lien entre la maladie d’Alzheimer et le diabète nécessite encore plus de recherche pour se solidifier. Entre-temps, si vous êtes diabétique et que vous vous inquiétez de votre risque de développer la maladie d’Alzheimer, discutez avec votre médecin de vos meilleures options de traitement. Ces médicaments peuvent inclure un mode de vie saine, une alimentation saine, l’exercice et des médicaments.

Sources

https://www.thierrysouccar.com/sante/info/alzheimer-un-diabete-de-type-3-2273

http://www.psychomedia.qc.ca/maladie-d-alzheimer/2017-07-04/diabete-de-type-3

 

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *