fbpx
Home / Reflux gastrique / Le reflux gastrique : que faut-il connaître absolument ?
reflux gastrique
Ce qu'il faut savoir sur le reflux gastrique

Le reflux gastrique : que faut-il connaître absolument ?

Le reflux gastrique est un problème digestif qui touche de nombreuses personnes. Il est fréquent chez les nourrissons à cause de leur système digestif encore immature, mais de nombreux adultes sont également sujets à cette maladie. Le symptôme le plus courant d’un reflux du suc gastrique est la brûlure d’estomac. Bien que chez certaines personnes, un reflux gastro-œsophagien est seulement passif, d’autres personnes présentent des symptômes beaucoup plus persistants. Retrouvez dans cet article, des informations utiles concernant le reflux du liquide gastrique et les précautions à prendre pour l’éviter.

Définition

Le reflux gastrique, appelé, reflux gastro-œsophagien ou RGO est un problème entre l’œsophage et le liquide gastrique. Il est défini comme la remontée d’une partie du suc gastrique dans l’œsophage. Il existe deux types de reflux gastro-œsophagien :

  • Le premier dit « physiologique » est un reflux passager et qui se manifeste souvent après un repas copieux. Il se fait sentir la nuit ou lors d’une position penchée vers l’avant. Il n’y a pas lieu de s’alarmer si le phénomène est peu fréquent et sans douleur.
  • Le second est un reflux fréquent pouvant causer des sensations de brûlures ou d’irritations au niveau de l’œsophage. En cas de complication, ce phénomène entraine des lésions de l’œsophage d’où l’œsophagite.

Le phénomène du reflux gastrique

Pour mieux comprendre le phénomène du reflux gastrique, les points suivants sont à savoir :

  • L’œsophage traverse le diaphragme pour rejoindre l’estomac.
  • Un muscle en forme d’anneau appelé sphincter œsophagien, se trouvant au niveau du diaphragme, agit comme une porte fermée sur l’orifice cardia. Il empêche le liquide gastrique de remonter vers l’œsophage.
  • Lorsque ce mécanisme présente une défaillance, alors le sphincter ne se ferme plus correctement. Il en résulte donc un reflux du suc gastrique dans l’œsophage d’où le reflux gastro-œsophagien ou RGO.

Les causes

De nombreuses raisons peuvent expliquer les problèmes d’une remontée gastrique. Outre le dysfonctionnement de l’anneau responsable d’empêcher le suc gastrique de passer dans l’œsophage, les suivantes peuvent aussi être en cause :

  • La consommation de certains aliments comme les épices, les boissons alcoolisées, les aliments trop gras ou copieux ainsi que les aliments acidulés.
  • Les prises de repas à des heures irrégulières.
  • Un surpoids.
  • Le tabagisme et l’alcool.
  • L’effet secondaire de certains médicaments, comme les anti-inflammatoires
  • La grossesse.
  • Une hernie hiatale (hernie au niveau de l’orifice hiatal).
  • Une surproduction du suc gastrique

Symptômes

Reflux gastriqueLe pyrosis est le symptôme le plus fréquent du reflux gastrique. En effet, c’est un ensemble de symptômes qui se manifestent par des brûlures, débutant au niveau de la région épigastrique et remontant dans l’œsophage, derrière le sternum. Un RGO peut provoquer des sensations d’aigreurs dans la bouche et peut engendrer une régurgitation acide. D’autres signes peuvent aussi indiquer un problème de remontée gastrique comme le hoquet ou les éructations.

Un problème de reflux gastro-œsophagien fréquent implique parfois l’apparition d’autres symptômes comme les difficultés à avaler, des maux au niveau de la gorge ainsi qu’un enrouement. Certains cas de toux nocturnes répétés sont aussi associés à un RGO.

Complications

Si le reflux gastrique apparaît de manière occasionnelle, il n’y a aucune raison de s’en inquiéter. Toutefois, une personne qui présente des symptômes récurrents doit absolument se faire examiner par un médecin. En effet, si la maladie est négligée ou mal traitée alors des cas d’aggravation peuvent avoir lieu. La consommation de certains aliments peut aggraver un problème de reflux gastro-œsophagien comme le café, les épices, les aliments acides et le chocolat. D’autres facteurs comme le tabagisme, l’obésité ainsi que l’alcool peuvent aussi détériorer l’état d’une personne atteinte d’un problème de remontée gastrique.

Une complication d’un reflux du suc gastrique peut conduire à un ulcère œsophagien. Le rétrécissement de l’œsophage dit sténose ou son raccourcissement appelé brachyœsophage ainsi que la transformation de la muqueuse apparaissent aussi lorsqu’un RGO n’est pas traité.

Traitements

Le traitement du reflux gastrique consiste à diminuer l’acidité de la sécrétion gastrique, d’aider le sphincter œsophagien à retrouver sa fonction normale et d’améliorer la vidange de l’estomac. Généralement, le médecin administre un traitement par médicaments dont :

  • Les antiacides qui ont le rôle de pansements. Ils permettent de soulager la douleur tout en neutralisant le pH acide du suc gastrique. Ils ont également pour but de soigner la muqueuse œsophagienne et assurent un rôle protecteur contre la corrosion causée par le reflux.
  • Les prokinétiques qui ont pour rôle d’augmenter le tonus au niveau du cardia.
  • Les antisécrétoires, dont les inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP sont réputés pour être rapides et brefs dans le traitement des cas de RGO répétés. Ils ont aussi pour rôle de diminuer la sécrétion acide de la poche stomacale.

Préventions

Tout le monde peut expérimenter un reflux gastro-œsophagien. Lorsqu’il n’est pas fréquent, il est sans risque. Toutefois, il est important d’y prêter attention, car un reflux gastrique chronique est un signe de mal fonctionnement au niveau de l’estomac et de l’œsophage. De nombreuses précautions peuvent être suivies afin de diminuer le risque d’un RGO récurrent. Parmi les précautions à prendre, une bonne habitude d’alimentation est importante :

  • Éviter ou réduire les boissons alcoolisées, gazeuses et le café lorsque les symptômes se manifestent de plus en plus fréquemment.
  • Réduire voire éviter les aliments gras ou épicés ainsi que les agrumes.
  • Manger lentement et bien mastiquer les aliments.
  • Attendre deux ou trois heures après le repas avant d’aller se coucher.
  • Arrêter ou éviter le tabagisme.
  • Manger à des heures régulières.
  • Surveiller le poids et éviter les aliments qui peuvent favoriser l’obésité.
  • Éviter le stress

Quelques méthodes naturelles pour soulager un reflux gastrique

Lorsque les problèmes de brûlures d’estomac ne sont pas persistants, des méthodes naturelles peuvent être adoptées pour soulager un reflux gastrique :

  • Les amandes crues ont un rôle alcalin et sont utilisées pour équilibrer le pH du suc gastrique.
  • Le jus d’aloe vera pris en quantité de 30 ml par jour
  • Une tasse d’eau chaude citronnée à boire le matin à jeun, 15 à 20 minutes avant le premier repas de la journée.
  • Le jus de pomme de terre.
  • Le thé de gingembre.
  • La consommation régulière des fruits et légumes.

Sources

https://eurekasante.vidal.fr/maladies/estomac-intestins/brulures-estomac-rgo.html

https://www.lanutrition.fr/tout-savoir-sur-le-reflux

http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/reflux-gastro-oesophagien-rgo/quels-traitements

 

 

 

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *