fbpx
Home / Arthrose / Le lien entre les acides gras oméga-3 et l’arthrose
les acides gras oméga-3 et l'arthrose
Le lien entre les acides gras oméga-3 et l'arthrose

Le lien entre les acides gras oméga-3 et l’arthrose

Environ 10 millions de Français ont reçu un diagnostic d’arthrite, dont la forme la plus courante est l’arthrose. Si vous souffrez d’arthrose, le cartilage de vos articulations est progressivement endommagé. Le liquide synovial qui maintient vos articulations lubrifiées et amorties se retrouve également réduit. Si vous faites partie des millions de personnes souffrant d’arthrose, l’une des mesures les plus simples et les plus puissantes que vous puissiez prendre consiste à ajouter des acides gras oméga-3 d’origine animale à votre alimentation. La recherche continue à démontrer le lien entre les acides gras oméga-3 et l’arthrose.

Les acides gras oméga-3 extrêmement importants dans le traitement de l’arthrose

Selon la dernière étude sur les animaux, un régime alimentaire enrichi en acides gras oméga-3 a réduit la majorité des indicateurs de maladie chez les cobayes susceptibles de développer de l’arthrose. Cela incluait à la fois les modifications du cartilage et de l’os sous-chondral. Le chercheur principal a indiqué qu’il était clairement établi que les acides gras oméga-3 pouvaient aider à prévenir la maladie. Ils peuvent ralentir la progression chez ceux déjà diagnostiqués.

L’impact des oméga-3 sur la santé des articulations est un domaine de recherche actif. En effet, ils sont connus pour produire des composés appelés résolvines et protectines. Ces composants aident à apaiser l’inflammation avant qu’elle ne cause trop de dommages à vos tissus. Plusieurs études ont été publiées sur l’efficacité remarquable de l’huile de krill grasse oméga-3 d’origine animale dans la lutte contre les troubles liés à l’inflammation, y compris l’arthrite.

Les études prouvées sur le lien entre les acides gras oméga-3 et l’arthrose

Une étude réalisée en 2007 a permis d’examiner la capacité de l’huile de krill à réduire l’inflammation. Les chercheurs ont découvert que 300 mg d’huile de krill par jour réduisaient considérablement l’inflammation après seulement 7 jours.

Une étude publiée en 2005 a montré des résultats similaires en ce qui concerne la réduction des symptômes d’inflammation et d’arthrite, tant pour les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde que d’arthrose.

Une autre étude a révélé que les participants atteints d’arthrose de la hanche ou du genou modérés à sévères recevant 200 mg d’oméga-3 présentaient une réduction de la douleur plus importante et moins de symptômes d’arthrose.

Les oméga-3 sont en fait des anti-inflammatoires très généraux. Ce qui semble être bon pour la plupart des gens, même si vous souhaitez prévenir diverses maladies.

Vous manquez d’acides gras oméga-3 ?

Idéalement, tout le monde doit vraiment viser une vie entière riche en oméga-3. Cela permet de bénéficier de tous les avantages pour la santé qu’il a à offrir, y compris la protection contre l’arthrite.

Vous pouvez maintenant mesurer le niveau d’oméga-3 dans votre sang grâce aux recherches du Dr William Harris, professeur-chercheur à la Sanford School of Medicine du Dakota du Sud et autorité reconnue en matière d’acides gras oméga-3. Les recherches du Dr Harris ont mené à la mise au point d’un test qui mesure votre niveau en oméga-3, appelé “indice en oméga-3”.

Les trois types de gras oméga-3 d’origine animale

Lorsqu’il s’agit de choisir entre les options oméga-3 d’origine animale, les principales sources sont le poisson, l’huile de poisson ou l’huile de krill.

Poisson

Dans un monde parfait, vous pourrez obtenir tous les oméga-3 dont vous avez besoin en mangeant du poisson. Malheureusement, la grande majorité de notre approvisionnement en poisson est maintenant contaminé par des polluants industriels et des toxines. Toutefois, certains fournisseurs récoltent le poisson dans des régions du monde moins polluées et moins contaminés.

Huile de poisson

Utilisez l’huile de poisson pour améliorer votre consommation d’acides gras oméga-3. Les huiles de poisson de haute qualité sont certainement d’excellents produits offrant de nombreux avantages pour la santé. Cependant, l’huile de poisson a une teneur faible en antioxydants.
C’est un inconvénient majeur de l’huile de poisson. Cela dit, si vous augmentez votre consommation d’acides gras oméga-3 en consommant de l’huile de poisson, vous augmentez le besoin de protection antioxydante encore plus importante.

Cela se produit parce que l’huile de poisson est très périssable et que l’oxydation conduit à la formation de radicaux libres malsains. Par conséquent, des antioxydants sont nécessaires pour garantir que l’huile de poisson ne s’oxyde pas. Vous devez donc consommer des antioxydants supplémentaires à la fois pour votre santé en général et pour augmenter votre besoin en antioxydants.

Huile de krill

Huile de krillOn estime que l’huile de krill est supérieure à l’huile de poisson, car elle contient des phospholipides. Ces derniers améliorent considérablement l’absorption de DHA et d’EPA. Il contient également un antioxydant très puissant appelé astaxanthine et des oméga-3 liés entre eux de manière à les protéger de l’oxydation. De nombreuses marques d’huile de poisson faisaient déjà l’objet d’une oxydation avant que vous ouvriez la bouteille. L’huile de krill est également 48 fois plus puissante que l’huile de poisson. Elle contient de la vitamine E, de la vitamine A et de la vitamine D.

En outre, l’huile de krill représente également un gramme plus puissant. Son taux d’absorption étant bien supérieur à celui de l’huile de poisson. Selon une recherche, vous obtenez environ 25 à 50% plus d’oméga-3 par milligramme lorsque vous prenez de l’huile de krill.

Le krill est également une source d’oméga-3 totalement durable et respectueuse de l’environnement. Il est non seulement la biomasse la plus importante au monde, mais la récolte de krill est l’une des mieux réglementées de la planète. Elle est régie par la réglementation internationale stricte en matière de limites de capture.

Sources et références

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-complements-alimentaires/les-principaux-complements-alimentaires/les-complements-correcteurs-de-l-alimentation/les-omega-3/omega-3-arthrose-et-rhumatismes

http://www.renewlife.ca/fr/blog/omega-3-salutaire-arthrose/

 

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *