fbpx
Home / Inflammation / La capacité de l’acupuncture à réduire la douleur
réduire la douleur
L'acupuncture pour réduire la douleur

La capacité de l’acupuncture à réduire la douleur

Quand il s’agit de traiter des maux tels que la douleur chronique, il est préférable de choisir les solutions non toxiques.  L’acupuncture figure parmi cette alternative. La recherche montre que cette méthode peut être une option efficace pour un certain nombre de problèmes de santé. Elle reste efficace, en particulier, pour réduire la douleur. Contrairement à la médecine allopathique à base de symptômes, l’acupuncture vise à éliminer la cause fondamentale de votre problème qui proviendrait d’un dysfonctionnement du système des méridiens énergétiques de votre corps.

Les principes de base de l’acupuncture

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) considère le corps comme un système cohérent où tout ce qu’il contient est interconnecté. En d’autres termes, elle reconnaît que chaque partie de votre corps a la capacité d’affecter tous les autres organes.

Il existe 14 principaux canaux d’énergie appelés méridiens qui traversent votre corps. Une énergie appelée qi (ou chi) circule le long des méridiens vers toutes les parties de votre corps, y compris les organes internes et chaque cellule. Ce qi est la force vitale qui nous maintient littéralement en vie. Une santé éclatante résulte d’un flux d’énergie équilibré et sans entrave dans votre corps.

Selon la MTC, la maladie et la douleur sont les sous-produits des blocages d’énergie quelque part sur un ou plusieurs méridiens. Chaque point d’acupuncture situé le long du méridien agit comme un passage ou une porte. C’est le précurseur de la douleur et de la maladie.

Le corps peut se réparer grâce à l’acupuncture

En insérant une fine aiguille dans la zone encombrée ou “bouchée”, cela ouvre la porte et permet à l’énergie de circuler à nouveau. Avec le qi qui coule doucement, votre corps peut réguler de nouveau le flux d’énergie, se réparer et maintenir son propre niveau optimal de santé. Des herbes et d’autres thérapies telles que le guacha, les ventouses peuvent être utilisées pour favoriser la guérison.

L’acupuncture peut réduire la douleur sans drogue

Dans une analyse portant sur plus de 17.900 participants, les chercheurs ont conclu que l’acupuncture a un effet défini pour réduire la douleur chronique. L’acupuncture réelle a également produit des résultats légèrement meilleurs que l’utilisation d’aiguilles factices. Ce qui suggère que les avantages de l’aiguilletage sont dus à plus que l’effet placebo.

En faisant un effort supplémentaire, en récupérant les données brutes sur la douleur autodéclarée, ils ont également été en mesure de les évaluer et de les comparer avec plus de précision. Dans l’ensemble, l’équipe a découvert un effet « clair et robuste » de l’acupuncture dans le traitement des maux de dos, des douleurs au cou et à l’épaule, de l’arthrose et des maux de tête.

L’acupuncture réduit la douleur en renforçant l’oxyde nitrique

Le laboratoire de recherche a développé un dispositif non invasif capable d’échantillonner des biomolécules sur des régions cutanées spécifiques.

À l’aide de ce dispositif, ils ont pu déterminer que, lorsque l’acupuncture était correctement administrée, de l’oxyde nitrique (NO) était libéré au niveau des « points d’acupuncture ». NO est un gaz soluble produit continuellement à partir de l’acide aminé L-arginine contenu dans vos cellules. Ce gaz joue un rôle important dans le soutien de la fonction endothéliale normale et la protection des centrales de vos cellules, les mitochondries. C’est aussi un puissant vasodilatateur.

En relaxant et en dilatant vos vaisseaux sanguins, NO améliore la circulation sanguine et diminue la pression artérielle. NO encourage également la libération d’analgésiques naturels dans votre corps. Ensemble, cela aide à expliquer pourquoi et comment l’acupuncture agit pour réduire la douleur.

L’acupuncture peut réduire la douleur arthrosique

Un certain nombre d’études soutiennent l’utilisation de l’acupuncture pour réduire la douleur. Une vaste étude publiée en 2004 a produit des résultats remarquablement positifs.

Au total, 570 patients atteints d’arthrose du genou ont été recrutés pour cet essai de 26 semaines. Aucun des participants n’avait déjà essayé l’acupuncture. Aussi, aucun n’avait subi une opération au genou au cours des six mois précédents. Ils n’avaient pas non plus utilisé d’injections de stéroïdes.

Les participants ont été affectés au hasard à l’un des trois traitements suivants : acupuncture, acupuncture simulée ou stratégies d’autoassistance recommandées par la Fondation de l’arthrite. Des différences significatives dans les réponses ont été observées à la huitième et à la quatorzième semaine.

À la fin de l’essai, le groupe traité par acupuncture réelle présentait une diminution de 40% de la douleur. On constate également une amélioration fonctionnelle de près de 40% par rapport aux évaluations initiales. Soit une différence de 33% entre les évaluations.

L’acupuncture soulage la douleur en fermant certaines régions du cerveau

acupuncture région de cerveauDans le documentaire de la BBC intitulé “The Science of Acupuncture”, une équipe de chercheurs a mené une expérience jamais réalisée auparavant. En utilisant une imagerie IRM de haute technologie, ils ont démontré visuellement que l’acupuncture avait un effet très réel sur le cerveau.

Il s’avère que l’acupuncture fait quelque chose de complètement inattendu. Elle désactive certaines parties du cerveau, en particulier dans le système limbique, en diminuant l’activité neuronale.

Leur expérience a également montré que l’aiguilletage superficiel n’avait pas cet effet. Votre système limbique est associé à la douleur. Ce qui ajoute à l’évidence que quelque chose d’unique se produit pendant l’acupuncture. Elle modifie littéralement votre expérience de la douleur en fermant ces régions cérébrales plus profondes.

Sources

https://www.hindawi.com/journals/ecam/2017/4694238/

https://medicalxpress.com/news/2017-06-acupuncture-elevates-nitric-oxide-pain.html

https://labiomed.org/

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *