Home / Reflux gastrique / 5 aliments pour la prévention de reflux gastrique
un régime faible en glucide

5 aliments pour la prévention de reflux gastrique

Des millions de personnes souffrent de reflux gastrique ou de la brûlure d’estomac. Le traitement le plus fréquemment utilisé implique des médicaments commerciaux, tels que l’oméprazole. Cependant, les modifications du mode de vie peuvent aussi être efficaces. Changer simplement vos habitudes alimentaires ou votre façon de dormir peut considérablement réduire vos symptômes de reflux gastrique. Cela améliorera ainsi votre qualité de vie. Nous allons traiter dans cet article la prévention de reflux gastrique ainsi que leurs symptômes.

Qu’est-ce que le reflux gastrique ?

Le reflux acide se produit lorsque l’acide gastrique est poussé dans l’œsophage. Certains reflux sont totalement normaux et sans danger, ne causant généralement aucun symptôme. Mais quand cela arrive trop souvent, il brûle l’intérieur de l’œsophage. En France, on estime que 14 à 20% de tous les adultes ont un reflux sous une forme ou une autre.

Les symptômes courants de reflux gastrique

Le symptôme le plus courant du reflux gastrique est connu sous le nom de brûlures d’estomac, une sensation de brûlure douloureuse dans la poitrine ou la gorge.

Les chercheurs estiment qu’environ 7% des Français souffrent quotidiennement de brûlures d’estomac. Parmi les personnes qui souffrent régulièrement de brûlures d’estomac, 20 à 40% reçoivent un diagnostic de reflux gastro-œsophagien (RGO). C’est la forme la plus grave de reflux gastrique.

Outre les brûlures d’estomac, les symptômes courants du reflux incluent un goût acide à l’arrière de la bouche et une difficulté à avaler. La toux, l’asthme, l’érosion des dents et l’inflammation des sinus sont d’autres symptômes.

Les méthodes naturelles pour la prévention de reflux gastrique

Il existe 5 moyens naturels dans le cadre de prévention de reflux gastrique, tous fondés par des recherches scientifiques.

1. Ne pas trop manger

À l’endroit où l’œsophage s’ouvre dans l’estomac, il existe un muscle en forme d’anneau appelé sphincter inférieur de l’œsophage.

Il agit comme une valve et est censé empêcher le contenu acide de l’estomac de remonter dans l’œsophage. Il s’ouvre naturellement lorsque vous avalez ou vomissez. Sinon, il devrait rester fermé.

Chez les personnes atteintes de reflux acide, ce muscle est affaibli ou dysfonctionnel. Le reflux peut également se produire lorsque la pression exercée sur le muscle est excessive. Ce qui provoque la pénétration d’acide dans l’ouverture.

Sans surprise, la plupart des symptômes de reflux surviennent après un repas. Il semble également que de plus gros repas peuvent aggraver les symptômes de reflux.

Une étape qui aidera à minimiser le reflux acide consiste à éviter de manger de gros repas.

2. Perdre du poids

Le diaphragme est un muscle situé au-dessus de votre estomac. Chez les personnes en bonne santé, le diaphragme renforce naturellement le sphincter œsophagien inférieur. Comme mentionné précédemment, ce muscle empêche les quantités excessives d’acide gastrique de s’infiltrer dans l’œsophage.

Cependant, si vous avez trop de graisse abdominale, la pression dans votre abdomen peut devenir si élevée que le sphincter œsophagien inférieur est poussé vers le haut, loin du support du diaphragme. Cette condition est connue sous le nom de hernie hiatale.

La hernie hiatale est la principale raison pour laquelle les personnes obèses et les femmes enceintes présentent un risque accru de reflux et de brûlures d’estomac.

Plusieurs études observationnelles montrent que les kilos superflus dans la région abdominale augmentent le risque de reflux et de RGO.

Des études contrôlées confirment cette hypothèse, montrant que la perte de poids peut soulager les symptômes de reflux.

Perdre du poids devrait être donc l’une de vos priorités si vous souffrez de cette pathologie.

3. Suivre un régime faible en glucide

De plus en plus de preuves suggèrent que les régimes faibles en glucides peuvent soulager les symptômes de reflux gastrique.

Les scientifiques soupçonnent que les glucides non digérés pourraient être à l’origine d’une prolifération bactérienne et d’une pression élevée à l’intérieur de l’abdomen. Certains pensent même que cela pourrait être l’une des causes les plus courantes de reflux gastrique.

Des études indiquent que la prolifération bactérienne est causée par une digestion et une absorption médiocre des glucides.

Avoir trop de glucides non digérés dans votre système digestif vous rend gazeux et gonflé. Il a également tendance à vous faire vomir plus souvent.

En outre, un traitement antibiotique peut réduire considérablement le reflux acide, éventuellement en diminuant le nombre de bactéries produisant des gaz.

4. Limitez votre consommation d’alcool

Boire de l’alcool peut augmenter la gravité du reflux acide et des brûlures d’estomac.

Il aggrave les symptômes en augmentant l’acide gastrique, en relâchant le sphincter œsophagien inférieur et en altérant la capacité de l’œsophage à se débarrasser de l’acide.

Des études ont montré qu’une consommation modérée d’alcool pouvait même provoquer des symptômes de reflux chez des individus en bonne santé.

Des études contrôlées ont également montré que la consommation de vin ou de bière augmentait les symptômes de reflux par rapport à la consommation d’eau ordinaire.

5. Ne buvez pas trop de café

Des études montrent que le café affaiblit temporairement le sphincter inférieur de l’œsophage, augmentant ainsi le risque de reflux gastrique.

Certaines preuves suggèrent que la caféine est un déclencheur possible. Semblable au café, la caféine affaiblit le sphincter œsophagien inférieur.

De plus, la consommation de café décaféiné réduit le reflux par rapport au café ordinaire.

Cependant, une étude qui a donné aux participants de la caféine dans de l’eau n’a permis de détecter aucun effet de la caféine sur le reflux. Alors même que le café lui-même aggravait les symptômes.

Ces résultats indiquent que des composés autres que la caféine peuvent jouer un rôle dans les effets du café sur le reflux acide. Le traitement et la préparation du café peuvent également être impliqués.

Néanmoins, bien que plusieurs études suggèrent que le café peut aggraver le reflux, les preuves ne sont pas totalement concluantes.

Le fait que la consommation de café aggrave le reflux gastrique peut dépendre de l’individu. Si le café provoque des brûlures d’estomac, évitez-le ou limitez votre consommation.

Sources et références

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1365-2036.2004.02185.x/abstract

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15527461

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *