fbpx
Home / Alzheimer / 10 aliments qui combattent la maladie d’Alzheimer et les aliments à éviter
aliments alzheimer

10 aliments qui combattent la maladie d’Alzheimer et les aliments à éviter

Une nouvelle étude menée par des chercheurs du Rush University Medical Center de Chicago montre qu’un régime alimentaire qu’ils ont mis au point – appelé à juste titre le régime MIND – pourrait réduire jusqu’à 53 % le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Même ceux qui n’ont pas suivi un régime alimentaire parfait, mais qui l’ont suivi “modérément bien”, ont réduit d’environ un tiers leurs risques de développer la maladie d’Alzheimer. Le régime MIND a contribué à ralentir le déclin cognitif et à protéger contre la maladie d’Alzheimer, quels que soient les autres facteurs de risque. Voici les aliments maladie d’Alzheimer que vous devez connaître.

Les aliments bon pour la maladie d’Alzheimer

Légumes à feuilles vertes

Le régime MIND inclut des portions fréquentes de légumes à feuilles vertes. Le chou frisé, les épinards, le brocoli, le chou vert et d’autres légumes verts sont riches en vitamines A et C et autres nutriments. Au moins deux portions par semaine peuvent aider. Et les chercheurs ont constaté que six portions ou plus par semaine procurent les plus grands bienfaits pour le cerveau.

Les régimes méditerranéens ne recommandent pas spécifiquement ces types de légumes. Pourtant, l’étude MIND a révélé que l’ajout de légumes verts en plus d’autres légumes a contribué à réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Autres légumes

Comme d’autres régimes axés sur la perte de poids et la santé cardiaque, le régime MIND souligne l’importance des légumes pour la santé du cerveau. Des chercheurs recommandent de manger une salade et au moins un autre légume chaque jour pour réduire le risque d’Alzheimer.

Les noix

les noixLes noix sont de bons aliments maladie d’Alzheimer, selon l’étude MIND sur l’alimentation. Elles contiennent des matières grasses saines, des fibres et des antioxydants. D’autres études ont démontré qu’elles peuvent aider à réduire le mauvais cholestérol et le risque de maladie cardiaque. Dans le régime MIND, on recommande de manger des noix au moins cinq fois par semaine.

Baies

Les baies sont les seuls fruits spécifiquement recommandés dans le régime MIND. “Les bleuets sont l’un des aliments les plus puissants pour protéger le cerveau “, a dit M. Morris. Elle a fait remarquer que les fraises ont également montré des avantages dans des études antérieures sur l’effet des aliments sur la fonction cognitive. Vous pouvez consommer des baies au moins deux fois par semaine.

Haricots

Si les haricots ne font pas partie de votre alimentation, ils devraient l’être. Riches en fibres et en protéines, et faibles en calories et en gras, ils aident aussi à garder l’esprit vif dans le cadre du régime MIND. Les chercheurs recommandent de manger des haricots trois fois par semaine pour aider à réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Grains entiers

Les grains entiers sont un élément clé du régime MIND. Il recommande au moins trois portions par jour.

Poisson

L’étude MIND sur le régime alimentaire a révélé que manger du poisson au moins une fois par semaine aide à protéger les fonctions cérébrales. Cependant, il n’est pas nécessaire d’en faire trop. Contrairement au régime méditerranéen, qui recommande de manger du poisson presque tous les jours, le régime MIND préconise qu’une fois par semaine soit suffisante.

Volaille

La volaille est un autre élément d’un régime alimentaire sain pour le cerveau, selon le régime MIND. Il recommande deux portions ou plus par semaine.

Huile d’olive

L’huile d’olive bat d’autres formes d’huile de cuisson et de graisses dans le régime MIND. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui utilisaient l’huile d’olive comme huile primaire à la maison étaient mieux protégées contre le déclin cognitif.

Vin

Portez un toast au régime MIND : il recommande un verre de vin tous les jours. Juste un, cependant.

Le vin complète la liste des 10 groupes d’aliments ” sains pour le cerveau ” qui aident à protéger contre la maladie d’Alzheimer : légumes-feuilles verts, autres légumes, noix, baies, haricots, grains entiers, poisson, volaille, huile d’olive et vin.

Maintenant, nous allons voir les cinq groupes alimentaires qu’il faut éviter pour réduire le risque de développer la démence….

Les aliments à éviter en cas de démence

Viande rouge

viande rougeLa viande rouge n’est pas interdite dans le régime MIND. Mais les chercheurs disent qu’il faut limiter sa consommation à un maximum de quatre portions par semaine pour aider à protéger la santé du cerveau. C’est plus généreux que le régime méditerranéen, qui limite la consommation de viande rouge à une seule portion par semaine.

Beurre et bâtonnet de margarine

Le beurre et la margarine en bâtonnets devraient être limités à moins d’une cuillerée à soupe par jour dans le régime MIND. De l’huile d’olive saine pour le cerveau peut souvent être utilisée à la place.

Fromage

Le fromage peut être délicieux, mais il ne rend pas service à votre cerveau, selon l’étude MIND. Ne mangez pas de fromage plus d’une fois par semaine si vous voulez réduire votre risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Pâtisseries et confiseries

Vous savez déjà que ces aliments ne sont pas si bons pour votre taille. Et il s’avère que les pâtisseries et autres sucreries pourraient également avoir un effet négatif sur la santé du cerveau. Le régime MIND recommande de ne pas se limiter à plus de cinq de ces gâteries par semaine.

Les aliments frits et la restauration rapide

Les aliments frits et les repas-minute complètent la liste des groupes d’aliments malsains du régime MIND. Pour une santé cérébrale optimale, limitez votre consommation d’aliments frits à un maximum d’une fois par semaine.

Même si vous faites des erreurs de temps en temps, les chercheurs disent que cela peut quand même avoir des avantages. Même une ” adhésion modeste ” au régime MIND réduit de façon mesurable les risques de développer la maladie d’Alzheimer. Et plus on s’y tient, plus les bienfaits sont importants.

Références

[1] MIND diet associated with reduced incidence of Alzheimer’s disease/ Martha Clare Morris Correspondence information about the author Martha Clare Morris Email the author Martha Clare Morris, Christy C. Tangney, Yamin Wang, Frank M. Sacks, David A. Bennett, Neelum T. Aggarwal /February 11, 2015

[2] Omega-3 fatty acids intake and risks of dementia and Alzheimer’s disease: a meta-analysis./ Wu S1, Ding Y2, Wu F3, Li R1, Hou J4, Mao P5./ Neurosci Biobehav Rev. 2015 Jan

[3] Docosahexaenoic Acid and Cognition /Weiser MJ, Butt CM, Mohajeri MH./ throughout the Lifespan. Nutrients. 2016 Feb 17;8(2):99. doi: 10.3390/nu8020099.

 

About Mathilde de Givry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *